Le sport, c'est les valeurs...

 

Il est important d’insister sur les valeurs du sport et plus particulièrement du Hockey sur Glace :

 

À vous de compléter ces valeurs morales par celles que vous estimez capitales pour l’éducation de votre enfant. Le Hockey sur Glace est un bon moyen pour inculquer ces valeurs.

Encouragez-le !



N’oubliez pas que son projet sportif doit lui permettre de se former sur tous les plans.






Soutenez-le !

  • Permettez-lui de patiner en dehors des entraînements : Les séances publiques sont un bon moyen de faire progresser son  patinage.

  • Préparez son équipement avec lui : en s’assurant qu’aucune protection ne manque, ses crosses, sa tenue de rechange, une collation, une bouteille d’eau.

  • Organisez ses déplacements avec les bénévoles du club. Assurez le covoiturage.

  • Suivez-le au fil des matches. Mais attention ! Ne le faites pas sans précaution. Voir ci-contre le chapitre « Laissez-le jouer ».

  • Élaborez ensemble son programme sportif très en avance pour prévoir les périodes de vacances familiales sans priver son équipe de sa présence.

     

En montrant de l’intérêt pour ce qu’il fait, votre présence sera encourageante.

 


Laissez-le jouer

  • Restez donc à une distance ne permettant pas de donner des conseils oraux.

  • Il doit apprendre à gérer ses émotions, et son comportement au sein de l’équipe. Le laisser faire, c’est évaluer ce qu’il a appris à l’entraînement,
    mais aussi, le responsabiliser. Il cherchera par lui-même les solutions « de l’intérieur » et non « de l’extérieur».

  • Votre attitude est donc très importante. Montrez de la décontraction, de la sérénité même dans les moments difficiles.

  • Ne pas intervenir, c’est aussi respecter l’équipe.

  • Oubliez les échecs, et ne lui rappelez que les bons souvenirs. Si le Hockey sur Glace était si facile… on le saurait !

  • Ne faites pas l’analyse du match avec lui. C’est le rôle de son entraîneur.


Quelles attitudes adopter?

Pour les parents
  • Laissez votre enfant vivre sa passion pleinement pour lui et son équipe, et progresser à son rythme tout en étant vigilant sur son implication.

  • Tenez-vous informé et vérifiez les objectifs fixés avec son entraîneur.

  • Mettez en avant les bonnes attitudes en les récompensant de temps en temps.

  • Proposez-lui un contrat moral d’engagement. Il faut qu’il ait conscience des efforts que vous consentez pour lui et qu’il se donne à fond dans son
    projet et celui de son équipe. Si son implication diminue, ayez une discussion ouverte avec lui.

  • Favorisez la pratique d’autres activités avec d’autres camarades (sports individuels, ou autres sports collectifs).

  • Aidez-le à garder les pieds sur terre.

  • Respectez des périodes de détente et de repos. Pratiquer son sport pour le plaisir est nécessaire à cette époque de sa vie.

  • Prenez conseil auprès de son entraîneur pour le choix du matériel.
     

Pour Votre Enfant

  • Appliquer les consignes de son entraîneur (technico-tactique).

  • Réagir positivement après une mauvaise performance en faisant preuve de courage.

  • Etre dynamique quel que  soit la situation et la phase du jeu.

  • Respecter ses coéquipiers et ses adversaires.

  • Respecter son encadrement,  les arbitres et les dirigeants.

  • Respecter les installations mises à sa disposition.

  • Se faire plaisir pendant le match ou l’entraînement et l’exprimer.

  • Donner le meilleur de soi-même avec une bonne attitude, pour le succès de l’équipe.

  • Être positif ! Rester positif !




Quelles erreurs éviter ?


 

  • Chercher à vous réaliser à tout prix au travers de la réussite de votre enfant. Une telle entreprise est très souvent vouée à l’échec.

  • Lui fixer des objectifs surtout s’ils sont trop élevés. Quelques jeunes vont jusqu’à tricher pour ne pas décevoir leurs parents.

  • Le récompenser uniquement après un bon résultat, jamais après une bonne attitude.

  • Comparer systématiquement ses performances personnelles avec celles de ses camarades.

  • Le culpabiliser en lui montrant les efforts que vous faites pour lui.

  • Le mettre sur un piédestal. Il existe des millions de petits Mozart !



Pour résumer

Soutenez-le dans son projet sans interférer avec l’équipe d’encadrement du club.
 

Insistez :

  • Sur les valeurs.

  • Sur les attitudes.

  • Sur les aspects positifs.
     

Aidez-le à s’organiser :
 

  • En le conduisant lui et ses camarades à l’entraînement et en compétition.

  • En l’aidant à planifier la saison et les déplacements.
     

Entretenez avec lui le plaisir de la compétition.

Développez son autonomie :
 

  • En le questionnant.

  • En l’aidant à comprendre l’importance de l’équipe.

  • En le responsabilisant.

  • Avec le sourire.
     

Vous pouvez aussi :

  • Collaborer avec l’équipe d’encadrement pour organiser les activités de l’équipe.

  • Participer à l’organisation des compétitions de jeunes dans votre Club.

  • Devenir bénévoles pour son équipe ou pour le Club

 

Auteur : Philippe Maville

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :